Les antioxydants

Les antioxydants


Pour ralentir le vieillissement et prévenir certaines maladies, il faut, entre autres, apporter au quotidien à votre organisme une dose suffisante d’antioxydants. Pas facile de faire le tri entre tous les antioxydants disponibles sur le marché, la version naturelle et synthétique, les quantités par prise  et la durée de la cure.  


Sommaire

  1. Qu’est-ce qu’un antioxydant ?
  2. Ou trouver les antioxydants ?
  3. Les principaux antioxydants
    1. Généralités
    2. Les vitamines
      1. La vitamine C
      2. La vitamine E
    3. Les oligo-éléments
      1. Zinc
      2. Sélénium
    4. Protéines
      1. Gluthation
    5. Pigments
      1. Astaxanthine
  4. jus de légumes et de fruit


Qu’est-ce qu’un antioxydant ?

C’est une substance qui a un effet protecteur sur les cellules (membrane et ADN), en diminuant ou neutralisant le stress oxydatif sur l’organisme causé par les radicaux libres. L’organisme produit plus ou moins de radicaux libres en raison des facteurs extérieurs, ils sont exogènes ou intérieurs, ils sont endogènes. Les antioxydants sont là pour les combattre. Attention comme pour le mauvais cholestérol (LDL), il est nécessaire d’avoir une quantité de radicaux libres minimum, notamment pour le système immunitaire. Ce n’est pas quelque chose de foncièrement mauvais, le secret est toujours dans l’équilibre pas dans l’excès.

Par exemple l’oxygène, pourtant indispensable, est un oxydant, la respiration cellulaire produit des radicaux libres endogènes. D’autre part, un régime hypercalorique, le tabagisme, la pollution industrielle, le soleil ou encore un état de stress important augmenteront la production de radicaux libres exogènes.

Quand la quantité produite devient importante cela endommage les cellules, augmentant le risque de maladie et accélère le vieillissement. Pour parler familièrement c’est un « antirouille » organique !. Comme disait Jacques Prévert “On a beau avoir une santé de fer, on finit toujours par rouiller” , une phrase plutôt bien trouvée. 

Prenons un exemple concret, mettez les deux moitiés d’une pomme coupée en deux sur une table. Immédiatement après avoir coupé la pomme, faites couler du jus citron (sur un citron fraîchement coupé) sur une moitié, mais pas sur l’autre. Laissez reposer une demi-heure, vous verrez la moitié non pulvérisée de jus de citron noircie, oxydée et l’autre moitié intacte. La raison pour ce cas ? la vitamine C présente dans le jus de citron, un antioxydant, à empêcher l’oxydation résultante du contact avec l’air. Cela fonctionne avec plein d’autres aliments sensibles, comme l’avocat.

Ou trouver les antioxydants ?

Dans les aliments, plus précisément surtout dans les fruits et légumes mais aussi dans certains produits animaux. Un régime alimentaire équilibré, de qualité,  apporte déjà une bonne quantité d’antioxydant. Si votre régime alimentaire est désordonné et de mauvaise qualité. C’est-à-dire, grignotage, repas rapide, riche en viande, graisse et sucre raffiné, pauvre en légumes…etc, vous pouvez éventuellement vous tourner vers les compléments alimentaires pour tenter de combler le manque d’antioxydants.

 Les différentes sources de molécules antioxydantes, se trouvent dans les :

  • vitamines : C, E et A
  • oligo-éléments : zinc et sélénium
  • enzymes/protéines : glutathion peroxydase et la superoxydedismutase
  • pigments : astaxanthine, caroténoïdes, flavonoïdes

Les principaux antioxydants

Généralités

Il y a deux grandes familles, les hydrosolubles et les liposolubles.

  1. Les hydrosolubles, se dissolvent dans l’eau, s’il y a excès, ils s’éliminent par l’urine ou les selles. De ce fait, un surdosage n’est pas potentiellement dangereux, car il n’y a pas de stockage dans l’organisme.
  2. Les liposolubles, sont solubles dans la graisse comme le terme l’indique, ils se stockent dans l’organisme. Par conséquent il faut faire attention à ne pas surdoser. Par exemple une saturation de vitamine D dans le corps, conduirait à la calcification de tissus, comme les artères.

Il y a deux formes en général disponibles, la version naturelle et une version synthétique. Il faut toujours privilégier la version naturelle, l’absorption ou l’assimilation est bien meilleure.

Le naturel n’est pas synonyme d’absence de risque, la nature produit des molécules extrêmement puissantes. Par exemple, 30 g seulement d’Amanite phalloïde ingérée et c’est la mort assurée.

Prendre un cocktail de suppléments au hasard, c’est l’assurance d’avoir plus de problèmes que cela est censé en résoudre. Que cela soit pour conserver ou retrouver la santé, toujours bien étudier toutes les possibilités afin de prendre juste le nécessaire. Evidemment le dosage est important mais le moment de la prise également. Ne pas hésiter à se rapprocher d’un pharmacien, médecin généraliste ou encore un naturopathe.

mélanges de fruits remplie d'antioxydants
Mûres, framboises et groseilles…un trésor de micro nutriments

Les vitamines

La vitamine C

C’est l’antioxydant le plus connu, son nom chimique l’acide ascorbique, provient de la maladie qu’il combat, le scorbut. Cette affection dûe à une absence de consommation de fruits et légumes frais, fréquente autrefois, par exemple chez les marins lors des grandes et longues traversées, est due à un déficit de vitamine C.

C’est une vitamine hydrosoluble, elle se trouve dans sa forme naturelle dans les fruits et légumes comme l’acérola, le cassis, la fraise, le citron…etc. La vitamine C se trouve également sous forme naturelle ou synthétique dans des compléments alimentaires. Elle stimule le système immunitaire, aide à la défense contre les virus et autres bactéries.

Elle est nécessaire pour synthétiser les globules rouges et le collagène et aide à l’absorption du fer, c’est aussi bien sûr un puissant antioxydant. Le dosage quotidien recommandé en France est de 110 mg/j (AFSSA). Ce dosage varie selon le pays, les organismes ou les groupes, et surtout la raison de la personne qui réalise une supplémentation.

Elle est utilisée également comme agent conservateur, grâce à son action antioxydante, rappelez- vous l’histoire de la pomme coupée racontée plus haut… .

Les meilleurs prix de la vitamine C sur Amazon

La vitamine E

C’est une vitamine liposoluble, qui est aussi appelée par son autre nom, chimique, le tocophérol. On peut la trouver dans les huiles végétales (huile de tournesol, colza…), les oléagineux (noix, amande…), les produits animaux (poisson, beurre…) et dans des compléments alimentaires. La vitamine E est aussi rajoutée pour  « vitaminer » certains produits ou les conserver avec la dénomination E306 et E309. En plus d’une action antioxydante, elle stimule le système immunitaire et participe à la protection de certaines maladies.

Du fait de son stockage dans l’organisme, attention à ne pas surdoser, de plus la supplémentation n’est pas utile avec des apports alimentaires réguliers. Les apports quotidiens recommandés en France sont de 15 mg pour les adultes et femmes enceintes, la doses maximale est de 1000 mg .

Les oligo-éléments

Ce sont des sels minéraux, essentiels à l’organisme, mais en très petite quantité a l’opposé des minéraux majeurs ou les doses nécessaires sont bien plus grandes. Les oligo-éléments, comme toutes choses dans la nature, sont interdépendants. L’excès de certains sels minéraux peut entraîner des carences sur d’autres, également avoir un effet toxique.

Zinc

Le zinc en plus de ces capacités antioxydantes, intervient également sur la réponse immunitaire, l’inflammation et la reproduction par exemple. Concrètement Il aide à la cicatrisation, à réguler les problèmes de peau comme l’acné, favorise la production de spermatozoïdes et participe à la défense de l’organisme contre certains virus et bactéries.

Les apports quotidiens recommandés en France sont de 12 mg pour les hommes et de 10 mg pour les femmes, les sportifs ou les femmes enceintes ont besoin d’un apport plus important. Attention au stress, aux excitants comme le café, le thé, l’alcool… ils favorisent une fuite du zinc (une fuite minérale générale d’ailleurs !). Avec une alimentation équilibrée et une absence de troubles métaboliques il n’y a en général aucun manque.

Les aliments riches en zinc sont du type viande et abats (bœuf, foie, œuf), crustacés et mollusques (huitres, crabes, langoustes),  légumineuses et oléagineux (lentilles, graines de courge). A noter que le zinc issu du monde végétal est plus difficile à absorber par l’organisme.

Sélénium

Cet oligo-élément est un antioxydant indirect, en effet il favorise la production du glutathion-peroxydase et d’autres enzymes/protéines antioxydants, qui permettent au corps, entre autres, de lutter contre les radicaux libres. Il favorise aussi l’élimination des déchets toxiques et cancérigènes comme les métaux lourds, molécules issues des pesticides etc….enfin il stimule le système immunitaire et lutte contre les processus inflammatoires.

On le trouve dans l’alimentation, les produits animaux (abats, viande, crustacés…) ,les oléagineux (noix de cajou, noix du brésil, noix de Grenoble…) et les céréales. On peut le trouver bien entendu sous forme de supplément.

Les doses recommandées pour les

  • Adultes : 60 micros g/jour
  • Personnes âgées : 90 micros g/ jour
  • Adultes sportifs : 100 micros g/jour

Les meilleurs prix du Sélenium sur Amazon

Protéines

Composants élémentaires de l’organisme, ces chaînes d’acides aminés sont indispensables à la réparation, fabrication de tissus et régulation diverse du corps. il y a deux types de source de protéines, une issue du monde végétal et l’autre du monde animal. Les produits animaux contiennent tous les acides aminés essentiels contrairement aux produits d’origine végétaux (à part celui du soja ou en jonglant avec plusieurs types de fruits et légumes). Il y a des acides aminés essentiels et non essentiels. L’appellation acides aminés essentiels provient du fait qu’ils sont non synthétisés par le corps, par conséquent indispensables. Pour les acides aminés non essentiels c’est l’inverse, ils peuvent être produits par l’organisme.

Gluthation

Le Gluthation est composé de trois acides aminés, est et synthétisé par le corps. Appelé le roi des antioxydants,  c’est un stimulateur du système immunitaires très puissant ainsi qu’un nettoyeur des déchets en tout genre comme les métaux lourds très efficaces. Malheureusement il baisse avec l’âge ou avec un stress oxydatif important. Il est donc judicieux de faire des cures régulières passé 30 ans ou dans le cas d’un stress physique et mental important. Sa production peut être stimulée par le sélénium (alimentation ou complément) ou encore le jeûne.

Il est difficilement assimilable par voie orale, c’est pour cette raison que par le passé il était essentiellement injecté en intraveineuse. En complément alimentaire il est sous forme réduite, le Glutathion-r, dans une capsule gastro résistante ou sous forme liposomale, hautement assimilable mais plus chère.

Glutathion-r entre 500 mg a 1 g par jour

Les meilleurs prix du Glutathion sur Amazon

Autres

L’organisme génère aussi d’autres anti oxydants du même type, la superoxyde dismutase et l’acide urique, mais moins efficace que le glutathion, c’est pour cette raison que c’est le plus conseillé et acheté dans cette famille de molécules antioxydantes. L’acide urique est néfaste en quantité (la célèbre goutte….) mais bénéfique en petite dose.

Pigments

Molécules colorantes contenues ou/et synthétisées par l’ensemble des espèces vivantes, la palette de couleurs possibles est très variée (jaune, rouge, vert…). Par exemple la chlorophylle de couleur verte est un pigment qui permet la photosynthèse, processus qui permet à une plante d’obtenir de l’énergie.

Astaxanthine

L’Astaxanthine est un caroténoïde, pigment de couleur rouge, est extrait d’une algue l’haematococcus pluuvialis ou synthétisé. Peu connu de la population,  c’est un antioxydant très puissant, plus puissant que la vitamine E,C, bêta-carotène… et agissant sur de nombreux paramètres. Attention comme cité plus haut il ne faut pas non plus abuser des antioxydants, vouloir éradiquer tous les radicaux libres est une erreur. Privilégier comme toujours la version naturelle bien plus assimilable (voir moins risqué !).

Les doses recommandées quotidiennes :
4 mg/j

Les meilleurs prix de l’Astaxanthine sur Amazon

Autres

Il y a aussi les flavonoïdes que l’on trouve dans les fruits et légumes, chocolat, vin… . Les bêta carotènes ou provitamine A qui est utilisée par l’organisme pour produire de la vitamine A, ils se trouvent en abondance dans les fruits (par exemple les abricots), légumes (par exemple les carottes) et abats (par exemple le foie de bœuf).

jus de légumes et de fruit

l’extracteur de jus omega 8226 – source img : juiceromega.com

Ici il n’est pas question  de compléments alimentaires, mais de jus de fruits et de légumes. C’est le meilleur moyen pour apporter tous les micronutriments que le corps a besoin de façon entièrement naturelle et sûre. Un jus de fruit et de légume se réalise à l’extracteur de jus, qui permet de séparer les fibres, partie indigeste et non calorique  (fibres insolubles) du reste, l’essentiel, c’est à dire l’eau, les minéraux, les vitamines, les oligo-éléments, enzymes… .

il faut utiliser des légumes et fruits frais et crus, pour une quantité maximale de nutriments.la portion de légumes doit être supérieure à celle du fruit (70%-30% environ) pour éviter un apport trop important de sucres rapides directement assimilables, ce qui causerait des pics glycémiques.

Les avantages de l’extracteur de jus

L’extracteur de jus contrairement au blender ou à la centrifugeuse ne chauffe quasiment pas le contenu en fonctionnement. En conséquent tous les micronutriments sont conservés, avec en plus la séparation des fibres du jus. L’extracteur de jus permet de consommer une plus grande quantité de légumes et de fruit sans les inconvénients d’une grande quantité d’apport de fibres. Par exemple c’est la seule solution d’apport de fruits et légumes pour les personnes avec un intestin irrité, qui ne supporte plus grand-chose. Les fibres sont malgré tous essentielles à la santé, toujours avoir un apport minimum quotidien (quand cela est possible par rapport a l’état de santé). Ou encore la seule solution pour avoir suffisamment de micronutriments, de façon naturelle, de nos jours. En effet avec une agriculture intensive, avec l’emploi de produits phytosanitaires qui appauvrissent les sols et la faune et la flore, a pour conséquence de conduire à des légumes et des fruits pauvres en micronutriments !.

Les jus de fruits et de légumes du commerce

Je ne recommande pas l’utilisation de jus tous préparés que l’on trouve dans le commerce. En effet, les jus de fruits ou de légumes frais du commerce sont généralement pasteurisés.Par conséquent avec une destruction très importante des micronutriments. De plus on ne sait jamais combien de temps s’est écoulé entre le pressage et la mise en rayon et quelle qualité de fruits et de légumes a été employée. C’est également beaucoup plus cher que de le faire soi-même.

Les meilleurs prix des extracteurs de jus sur Amazon


Si vous avez apprécié ce guide sur les antioxydants, merci de le partager sur Facebook, Twitter ou Printerest. Vous pouvez aussi le noter de 1 à 5 plus bas.

Bien ou pas ?
Total : 1 - Moyenne : 5

Jean-seb

Fondateur de Prix Web, autodidacte, curieux, passionné de nombreux domaines, j'ai acquis des connaissances solides dans des spécialités parfois hétérogènes. Je suis électricien industriel de formation, autodidacte en informatique. Ma spécialité en informatique c'est le développement web, SEO, la rédaction web, design web, également le montage, le paramétrage, le dépannage de PC et de NAS, le refroidissement extrême (watercooling, waterchiller). Je m’intéresse à de nombreux autres domaines cela va de l'anatomie, la physiologie et la nutrition humaine à la météorologie et la climatologie... . J'ai une passion pour le sport ou plutôt pour les sports nordiques. Je souhaite partager mon savoir et mon expérience sur les produits, activités et services du quotidien pour que vous puissiez mieux acheter et utiliser. Le site sera en perpétuelle évolution, bonne visite !.
Fermer le menu