Quel type de chauffage choisir ?

  • Maison
Quel type de chauffage choisir ?

Les différentes possibilités pour se chauffer sont nombreuses, chacune correspond à un niveau de confort et d’économie variable. Entre le chauffage au bois avec un poêle à granules, les pompes à chaleur, des radiateurs électriques radiants, un chauffage au sol… on peut se perdre facilement. Voici les conseils essentiels à connaitre.



Sommaire

  1. Déterminer ces besoins
  2. Les systèmes de chauffage
  3. Les types de chauffage
  4. Economisez plus



Déterminer ces besoins

Pour le bien-être des occupants d’un logement et sa préservation il est indispensable de le chauffer.

Partant de ce constat il faut ensuite déterminer le budget auquel vous souhaitez y consacrer, cela permettra de dégrossir les possibilités qui s’offrent à vous. Cela dépend également si l’habitation est neuve ou en restauration.

L’exigence de confort

Vous préférez ne rien avoir à faire pour le bon fonctionnement de votre chauffage où cela ne vous dérange pas de réapprovisionner régulièrement votre chauffage et de planifier une fois par an un rechargement du stock de votre combustible ?.

Est-ce que vous voulez un chauffage discret, voire invisible, à l’esthétique travaillée ou vous n’êtes intéressés que par la performance et le prix ?.

L’exigence de température

vous souhaitez par exemple 23°c dans le salon et 19 dans les chambres ou peut-être 25°c dans toutes le logement ?. Cela dépend tout d’abord de vos moyens, élever de  seulement 1°c le volume d’air d’une habitation, réclame beaucoup d’énergie ! Surtout pour une grande surface, davantage encore s’ il est  humide. Cela dépend aussi des individus, des personnes ont froid en pull par 20°c d’autres absolument pas en tee-shirt par 15°c. Pour mettre en place des consignes de températures par pièce, il faut un système d’émission de chaleur et de régulation par pièce comme une tête thermostatique pour un radiateur à eau ou un fil pilote relié au thermostat général pour un radiateur électrique

Le dimensionnement de votre chauffage

Calculer la puissance nécessaire précisément pour chauffer votre habitation est important.

Si le chauffage est trop juste soit vous mettrez en surrégime votre chauffage et vous surconsommez, soit votre logement ne sera pas assez chauffé. S’il est trop puissant vous aurez un surcoût inutile de l’installation et  vous surconsommerez alors que les énergies sont de plus en plus chères !.

Il dépend de beaucoup de paramètre, la région, la surface, le niveau de l’isolation thermique, du nombre de fenêtres et de leur positionnement, de la ventilation de l’habitation…etc. Il vaut mieux faire réaliser un bilan énergétique par un professionnel  si vous n’avez pas de connaissance poussée en la matière. Pour information il faut compter en gros, avec une isolation correcte, une hauteur sous plafond de 2.50 m, une moyenne de 850 W pour 10 m2.

Production eau chaude sanitaire (ECS)

Différents systèmes de chauffage comme les chaudières à gaz ou les pompes à chaleur (air-eau seulement) vous permettent en plus de produire de l’eau chaude sanitaire, cela permettra une économie supplémentaire en coût de fonctionnement.



Les systèmes de chauffage

Le plus célèbre, le chauffage central qui permet à partir d’un seul point de production de chauffer l’ensemble du logement grâce à plusieurs diffuseurs. La chaleur peut être diffusée par des radiateurs (privilégier ceux à accumulation), un plancher chauffant, par air… . peut fonctionner avec tous types d’énergies gaz, fioul, bois, pompe à chaleur… .

C’est la solution la plus performante et la plus chère.

Le poêle qui chauffe l’ensemble d’un logement à partir du même point de diffusion et de production. Peut fonctionner avec de nombreux types d’énergies gaz, fioul, bois… . Une solution qui peut être économique est efficace avec le bois par exemple avec un coût d’achat bien plus bas que le chauffage central

L’appoint qui permet de chauffer un volume limité du logement et qui est mobile, très peu cher à l’achat mais peu efficace et économe en fonctionnement. Attention avec un combustible type gaz ou mazout il ne faut pas le laisser fonctionner trop longtemps à cause de l’accumulation de monoxyde de carbone !.



Les types de chauffage

Le chauffage au gaz

Economique et écologique ce mode de chauffage issu des énergies fossiles, sans odeur, un confort certain et a fortement considérer si un réseau de gaz de ville est proche, pas de cuve , pas de remplissage régulier. Sinon vous avez la possibilité d’une citerne de gaz enterrée ou sur sol, mais cela prend de la place et il faut prévoir et conserver un accès facile.

Les chaudières à condensation sont à privilégier par rapport aux basses températures du fait de leur rendement supérieur. Egalement Les modèles a ventouse sont à préférer par rapport au modèle par cheminée, ils permettent d’avoir un circuit d’évacuation des fumées de combustion et d‘entrées air étanche (c’est un tube dans un autre tube plus grand). Cela  évite d’avoir le tant redouté monoxyde de carbone en cas de refoulement qui n’a pas de couleur ni odeur et qui asphyxie en remplaçant l’oxygène dans le sang !.

Si l’évacuation des fumées se réalise par l’intermédiaire d’un conduit de cheminée, il faut toujours veiller à avoir un bon tirage notamment grâce à une entrée d’air. Attention tout de même le gaz a subi une augmentation ces dernières années conséquente….

Le chauffage au fioul

Plus cher que le gaz il est moins écologique issu des énergies fossiles, avec une odeur caractéristique de « gas-oil » , certes très légère sur les modèles de chaudière récentes ou actuelles. C’est malgré tout une alternative en cas d’absence de réseau de gaz de ville. Il faut obligatoirement une citerne, soit enterrée ou sur sol, dans le cas d’un système chauffage central. Les chaudières à condensation et à ventouse sont a privilégier par rapport aux basses températures et à évacuation par cheminée pour les mêmes raisons citées plus haut (voir chauffage au gaz). Le fioul augmente régulièrement et les chaudières à fioul vont être interdites d’ici 10 ans d’après le gouvernement, c’est un choix que je déconseillerai.

Le chauffage au bois

Le bois étant une ressource renouvelable, ce chauffage est très écologique et très économique grâce à un prix stable et bas. Le principe renouvelable est valable si les forêts sont gérées intelligemment. En effet un arbre est coupé en quelques secondes avec certaines machines forestières, mais il faut des décennies pour qu’un autre arbre pousse ! . Un point négatif de confort c’est la recharge régulière de la chaudière ou du poêle et de l’approvisionnement du stock.

Du bois de chauffage empiler
Source img Pixabay

Le chauffage électrique

Beaucoup de possibilités pour ce type de chauffage  propre mais il est marqué par un manque de rentabilité certaine. Il faut le réserver à l’habitation bien isolée ou/et d’une petite surface

  • les chaudières électriques sont peu rentables mais avec un confort d’utilisation comme une chaudière à gaz avec le gaz de ville.
  • les radiateurs à inertie sont composés de matériaux qui accumulent la chaleur pour la restituer doucement. L’inertie sèche avec de la céramique, de la fonte… ou l’inertie fluide avec un fluide caloporteur. Ce type de radiateur cumule les avantages des autres sans l’inconvénient de consommation excessive. Ce sont les plus économiques tout simplement, il diffuse la chaleur de façon homogène et lente.
  • les radiateurs radiants  chauffent par convection et par rayonnement, la diffusion est moins homogène et plus rapide.
  • les radiateurs convecteurs, comme leur nom l’indique, il chauffent par convection, la diffusion est « brutale » encore moins homogène, la consommation est excessive mais ils sont peu chers à l’achat.

La pompe a chaleur (PAC)

Le principe est la récupération des calories dans l’air extérieur pour les transférer à l’intérieur.

Très économique et écologique puisque que l’énergie consommée est inférieure à la chaleur produite, variable en fonction de la température extérieure. Le rapport peut aller jusqu’a 1 à 3 (COP), de plus de nos jours les meilleures pompes à chaleur gardent un bon rendement jusqu’à -20°c ce qu’il les rend utilisables même dans des régions froides. Attention les pompes à chaleur les plus performantes sont très chères.

Le caractère écologique de ce mode chauffage est le fait  de sa consommation électrique faible et de la production de l’électricité qui est majoritairement d’origine nucléaire en France. Même si l’énergie nucléaire pose d’autres problème une production électrique qui serait majoritairement thermique comme avec le charbon , serait très très peu écologique !!!.

Voir le guide Quels climatiseurs choisir pour son habitation? pour plus de précisions.

Le chauffage solaire

L’énergie est gratuite et renouvelable, c’est très écologique. Le coût installation est très élevé (principalement les panneaux photovoltaïques) il faut du temps pour l’amortir. Ce système ne pourra jamais être adopté pas tout le monde, a cause des métaux rares  qui entrent dans la fabrication de ces panneaux qui finiront par manquer, de l’exploitation des mines peu écologiques, de sa faible recyclabilité et de beaucoup d’énergies consommées pour produire un panneau…il faut en plus, surtout pour les régions froides, un chauffage complémentaire pour prévoir les périodes de manques d’ensoleillements !.

Panneau solaire sur le toit
Un panneau solaire sur un toit – Source img Pixabay



Economisez plus…

Une bonne isolation est capitale pour des raisons économiques, écologique et de confort. Les niveaux de déperditions thermiques par le toit s’élèvent à 30%, par le mur à 15%, par les fenêtres à 15%, par le sol à 10% et enfin les ponts thermiques 5%.

Vous pouvez justement bénéficier d’aide gouvernementale pour améliorer l’isolation de votre logement ou l’installation d’une chaudière à haut rendement avec le Crédit d’Impôt Transition Energétique.

Le pilotage intelligent du chauffage est indispensable pour économiser de façon substantielle sur votre facture d’énergies. Avec l’aide d’un thermostat programmable, vous pouvez régler une température de consignes en fonction du moment de la journée et de la semaine. Par exemple pendant la semaine ou le logement est inoccupé la journée, vous pouvez régler a 17°c, à la fin de l’après-midi et la soirée 20°c et pour la nuit 19°c.

Couper le chauffage quand vous procédez à une aération du logement

Baisser drastiquement le thermostat quand vous partez un weekend



Si vous avez apprécié ce guide sur les différents types de chauffage, merci de le partager sur Facebook, Twitter ou Printerest. Vous pouvez aussi le noter de 1 à 5 plus bas.

Bien ou pas ?
Total : 1 - Moyenne : 4

Jean-seb

Fondateur de Prix Web, autodidacte, curieux, passionné de nombreux domaines, j'ai acquis des connaissances solides dans des spécialités parfois hétérogènes. Je suis électricien industriel de formation, autodidacte en informatique. Ma spécialité en informatique c'est le développement web, SEO, la rédaction web, design web, également le montage, le paramétrage, le dépannage de PC et de NAS, le refroidissement extrême (watercooling, waterchiller). Je m’intéresse à de nombreux autres domaines cela va de l'anatomie, la physiologie et la nutrition humaine à la météorologie et la climatologie... . J'ai une passion pour le sport ou plutôt pour les sports nordiques. Je souhaite partager mon savoir et mon expérience sur les produits, activités et services du quotidien pour que vous puissiez mieux acheter et utiliser. Le site sera en perpétuelle évolution, bonne visite !.
Fermer le menu